Biographie

PASCALE DELAGNES
Yves Kertius

Pascale Delagnes est avant tout une auteure, passionnée par toutes formes de poésie.

Elle compose et interprète ses chansons, et collabore pour la composition de ses nouveaux morceaux avec Damien Campion, contrebassiste et bassiste qui l'accompagne depuis ses premières scènes tout en gardant un ancrage dans ses inspirations premières(chanson française, musiques populaires), d'autres possibles, en cherchant à sortir par moments des formats classiques de la chanson française.

Avec ses nouveaux textes, tantôt chantés, tantôt déposés sur des atmosphères instrumentales, elle pose un regard préoccupé sur le monde humain, entre colère et infinie tendresse. Tous portent l'impulsion d'une rencontre, vraie, avec une pointe d'idéalisme, un élan vers l'avant.

Un univers musical où chaque musicien peut trouver un espace d’expression et laisser s’y développer la poésie propre à son instrument.

Au gré des ses différents projets (Mademoiselle Joséphine, Belch'Quartet, Les Siffloteuses),
 vous la rencontrerez au coin d'une rue, dans un café-théâtre, sous un chapiteau, dans une salle de concert, sur une péniche ou encore en pleine mer, peu importe pourvu que la rencontre soit vraie et la poésie au rendez-vous.

Un contact sincère avec le public et une présence pleine, sensible et ancrée, aussi bien sous les éclairages
de la scène qu' à la lueur des réverbères.

Pascale Delagnes compte déjà quelques belles années de scènes entre Belgique (Francofolies de Spa, Mars en Chanson, Rallye Chantons Français, Une chanson peut en cacher une Autre, L'Ouïe qui danse, etc) France (Alors Chante, Chanson de Paroles) et Québec (Festival de la chanson de Granby et tournée des centres culturels au Québec l'hiver 2006), en passant par la Bolivie, le Pérou, et le Togo.




POUR EN SAVOIR PLUS...


1974- "J'entends encore le vent dans les cocotiers. Je chante”.

Conçue sur une petite langue de terre de l'Afrique de l'ouest, née entre deux décalages horaires, à Anvers, elle pousse au Togo dans une chaleur tropicale humide, bercée par le rythme chaloupé des hanches de sa nounou et les histoires d'un « autre » monde. Et puis la France, les histoires de la bonne terre rouge du Rouergue, un autre “bout du monde”.
Elle grandit avec les rêves d'un ailleurs qui a du goût et de l'épice.
1993
Bruxelles est devenue son port d'attache. C'est là que ses premières chansons prennent vie, sorties de ses carnets de route.”
Formée à l'Ecole Internationale de Théâtre Lassaad à Bruxelles (pédagogie J. Lecoq), sorte de laboratoire proposant à l'imaginaire différentes langages théâtraux, l'écriture poétique et le chant se confirment à elle comme une nécessité.


1999- Cie des Tortues Enragées  
.
 
"Pascale Delagnes", c'est avant tout une aventure commencée dans la rue, son tout premier voyage, avec la Cie des Tortues Enragées.
Une rencontre avec toutes sortes de lieux et de publics. C'est la création d'un espace de voyage, où fantaisie et émotions peuvent s'exprimer, s'échanger, en constante interaction avec celui qui écoute...





Un univers poétique, tendre, burlesque, pétillant
et plein d’une joie de vivre communicative,
avec une nuance d’auto-dérision qui touche.

Avec leur "cabaret" ambulant, les Tortues Enragées écument les festivals de rue et les café-théâtres entre Belgique et France, jusqu'en 2009.





2000-2007- "Ma petite Robe Rouge"
 Tout en chantant en rue les chansons des "Autres", Pascale écrit ses propres textes et "Ma petite 
 Robe Rouge" est le titre de sa première chanson et de son premier album ( 2006).  

 
Son approche de la musique est au départ très instinctive mais au fil du temps l'intention se précise.
Elle continue sa formation musicale au travers de l'improvisation vocale, du jazz, du chant polyphonique, etc.  
Son instrument de prédilection est la voix et  son compagnon de composition et de route, son accordéon chromatique, instrument de l'enfance qu'elle reprend pour ses premiers spectacles de rue. 
Sa petite Robe rouge séduit  et l'emmène jouer en Belgique, France et Québec.( Lauréate du Festival International de la Chanson 2004 suivi d'une tournée au Québec, Festivals "Alors Chante" (F), “Mars en chansons”, Francofolies de Spa (B), festival “Ecoutez- voir “(B) et bien d’autres scènes).
   


2011-"Salut à toi "

Un deuxième projet commence en 2007 en duo avec Damien Campion, contrebassiste du projet précédent "Ma petite Robe Rouge", une rencontre qui amène une nouvelle orientation musicale, tout en gardant le fil poétique de Ma petite Robe Rouge. Jordi Grognard les rejoint avec ses instruments à vent.

 Le choix de ses musiciens n'est pas anodin.  La collaboration avec le contrebassiste Damien Campion a ouvert un champs d'exploration musicale plus large, cherchant d'avantage la complicité entre les mots et les sons.  

Ce projet donne naissance à un deuxième album: "Salut à toi", sorti en octobre 2011.

 

Deux autres projets musicaux en cours (cf page autres projets):  

Mademoiselle Joséphine (www.mademoisellejosephine.com) Personnage de rue insolite et fleuri déambulant avec des chansons d’amour réalistes des années 50 jusque aujourd’hui.  

Belch’Quartet (www.belchquartet.com) Un projet jazz avec des arrangements originaux « à la sauce Belch » de « standards » de la musique belge, explorant le répertoire des années 60 à aujourd’hui (Adamo, Brel, Arno, Hooverphonic, Wallace Collection, Sttellla, Vaya con Dios, etc).